Bêtise humaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bêtise humaine

Message  romain le Lun 3 Mar - 21:09

Pour établir une anthologie de la bêtise humaines, la journaliste américaine Wendy Northcutt a créé les “Darwin Awards”, un prix qui récompense chaque année la personne qui s’est tuée de la manière la plus stupide (faisant ainsi honte à son espèce et contredisant la loi darwinienne de sélection des meilleurs). Pour que le prix soit attribué, il faut que le candidat soit la cause de son propre décès, qu’il soit en pleine possession de ses facultés intellectuelles et que l’anecdote soit confirmée par plusieurs sources fiables. Exemples :
En 1994, un terroriste qui expédie un courrier piégé insuffisamment affranchi a remporté le Darwin Awards lorsqu’il a ouvert sa propre lettre renvoyée par la poste.
Autre gagnant du Darwin Award : en 1995 un pêcheur ayant lancé un baton de dynamite allumé sur un lac gelé a vu son chien de chasse aller chercher l’explosif et le lui rapporter.
En 1996, le prix a été attribué à un avocat de Toronto qui a voulu démontrer la solidité des vitres d’un gratte-ciel. Il a donc pris son élan et fracassé la vitre avant de faire une chute de vingt-quatre étages.
En 1998, le prix est allé à un homme de 29 ans qui s’est étouffé en avalant un ornement pailleté enlevé avec ses dents sur la peau d’une danseuse lors d’un spectacle de strip-tease.
En 1999, le Darwin est allé à trois terroristes palestiniens : ils avaient piégé deux voitures qui ont explosé simultanément alors qu’ils étaient encore à bord et avant qu’ils aient pu atteindre leur objectif. Ils avaient préparé les bombes sans tenir compte du changement d’heure d’été.
En 2000, le prix est allé à un habitant de Houston qui a voulu jouer à la roulette russe avec ses amis. Mais au lieu d’utiliser un revolver à barillet, il a pris ce qu’il avait sous la main : un pistolet automatique.
Il a perdu.
En 2001, au Canada, un homme de 25 ans proposa à ses amis de faire du toboggan dans le vide-ordures. Ce qu’il ignorait, c’est qu’une fois engouffré dans la colonne qui descendait les douze étages, il tomberait dans un compacteur automatique d’ordures.
Seule exception : Larry Walters. En 1982, ce retraité de Los Angeles veut réaliser un rêve fou, voler autrement qu’en avion. Il met donc au point son moyen de transport aérien : un fauteuil très confortable, auquel il a attaché 45 ballons de un mètre de diamètre qu’il a gonflés à l’hélium. Après quoi il s’est attaché à son fauteuil et s’est muni de sandwiches, de canettes de bière et d’un pistolet à plombs. Au signal, ses amis ont détaché la corde qui reliait le fauteuil volant au sol. mais au lieu de se stabiliser à 30 mètres comme il l’espérait, Larry Walters a été propulsé d’un coup à 5000 mètres d’altitude.
Là complètement gelé, il n’a plus osé tirer sur les ballons pour redescendre. Il a donc erré longtemps dans les nuages, poussé par les vents, avant d’être repéré par les radars de l’aéroport de Los Angeles. Trouvant enfin le courage de tirer sur quelques ballons, il a finalement pu redescendre, mais les fils des ballons crevés se sont pris dans un câble haute tension provoquant une coupure d’électricité dans tout le quartier de Long Beach.
Lorsqu’il a atteri les policiers l’ont arrêté et lui ont demandé pourquoi il avait fait ça. Il a répondu : “On ne peut pas rester assis à ne rien faire tout le temps”.
Il est le seul survivant à avoir reçu le Darwin. king salut
avatar
romain
Admin

Messages : 157
Date d'inscription : 02/01/2008
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://btsgemeau.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum